RIVAL Paul, Maurice, Jean, Maxime

Par Jean-Marie Guillon

Né le 9 septembre 1911 à Cannes (Alpes-Maritimes), tué au combat à Toulon (Var) le 22 août 1944 ; gardien de la paix ; réseau Phalanx, Corps francs de la Libération (CFL).

Fils d’Armand Rival, marin, et d’Amélie Gallian, couturière, marié, Paul Rival était gardien de la paix 1e classe à Toulon et habitait aux HBM de Rodeilhac. Il appartenait au réseau de renseignements Phalanx, rattaché à la France combattante. Il fut homologué dans le groupe CFL de la police le 19 mars 1944.
Il fut tué pendant les combats de la libération, le 22 août 1944, rue Picot, au centre ville, alors qu’il participait à la prise de la centrale électrique avec d’autres agents de police FFI. Il fut inhumé dans le cimetière central de la ville, dans le cénotaphe des FFI tombés pour la libération de Toulon
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée le 21 août 1945 par le secrétariat général des anciens combattants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223138, notice RIVAL Paul, Maurice, Jean, Maxime par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 23 février 2020, dernière modification le 19 juillet 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 512851 et 28 P 4 150 169. ⎯ Arch. dép. Var 37 J 11/10 n°1207 (fonds FFI) et 45 J fonds German (archives Amigas et CDL). ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 146337.⎯ Témoignage Marcel Courty, commandant le corps urbain de Toulon. ⎯ cimetière central de Toulon. ⎯ état civil, registre décès Toulon (arch. municipales 4 E 139).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément