SIMONI Antoine, Dominique

Par Jean-Marie Guillon

Né le 11 septembre 1912 à Focicchia (Haute-Corse), tué au combat le 22 août 1944 à Toulon (Var) ; militaire ; Armée secrète (AS)-Corps francs de la Libération (CFL).

Marié, père d’un enfant, résidant rue Victor Clappier, ancien adjudant, Antoine Simoni était entré tôt dans la Résistance. Il fut homologué probablement au mouvement Combat et dans l’AS au 13 juin 1942. Chef de trentaine dans le détachement CFL Planta, il fut tué 22 août 1944 lors des combats de la Libération dans le quartier de Beaulieu, à l’est de la ville. Ses obsèques eurent lieu le 26 août.
Il reçut la mention de « Mort pour la France ». Il fut homologué adjudant FFI à titre posthume. Son nom figure sur les monuments aux morts de Focicchia et du cimetière de Bastia.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223139, notice SIMONI Antoine, Dominique par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 23 février 2020, dernière modification le 25 juillet 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 549929 et GR P 28 4 522 53. ⎯ Arch. dép. Var 37 J 1 et 37 J 11/10 n° 1046 (fonds FFI), 45 J fonds German (archives Amigas et CDL). ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 155562..— site internet cronicadiacorsica.pagesperso-orange.fr/LesMorts3945

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément