AMER Amar

Par Jean-Marie Guillon

Né le 3 février 1913 à Constantine (Algérie), mort des suites de ses blessures au combat à Toulon (Var) le 23 août 1944 ; Corps francs de la Libération (CFL) -Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Ouamar Amer, désigné aussi comme Amer Amor, était entré dans la Résistance avant l’occupation de la zone dite libre. Son engagement, vraisemblablement dans l’Armée secrète (AS), fut homologué au 10 mai 1942.
Au moment des combats de la Libération, il appartenait au 1er régiment CFL de Toulon, groupe Gastinel. Il fut mortellement blessé le 23 août 1944 place du Théâtre, non loin de la vieille ville où il habitait, et décéda à l’hôpital militaire Sainte-Anne.
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée le 22 avril 1947 par le secrétariat général aux anciens combattants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223141, notice AMER Amar par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 23 février 2020, dernière modification le 30 mars 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 11079. ⎯ Arch. dép. Var 37 J 11/10 n° 1049 (fonds FFI) et 88 J (fonds Victor Masson, Liste des morts au combat). ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 7031.⎯ presse locale (Le Var libre 30 août 1944). ⎯ registre décès (arch. municipales 4 E 139).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément