LENIENT Jean, Marius,

Par Jean-Marie Guillon

Né le 25 novembre 1926 à Jaligny (Allier), tué en action le 21 août 1944 à Hyères (Var) ; Corps francs de la Libération- Forces françaises de l’Intérieur (CFL-FFI).

Arrivé à Hyères le 10 août 1944 pour rejoindre son frère, Max, qui s’était réfugié en zone Sud, à Hyères, et avait rejoint le maquis Vallier de l’Armée secrète dans le Haut-Var, Jean Lenient avait intégré le groupe CFL-FFI se Hyères. Il fut tué le 21 août 1944 lors des combats de la Libération, à la sortie ouest de Hyères en guidant une voiture blindée de la 1e Division française libre.
Il reçut le titre de « Mort pour la France ». Son nom et celui de plusieurs autres FFI figurent sur le monument du cimetière de La Ritorte sous la rubrique « Victimes civiles des opérations de la libération d’Hyères. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223239, notice LENIENT Jean, Marius, par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 24 février 2020, dernière modification le 29 septembre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 75303. ⎯ presse locale (Résistance n°23 13 décembre 1944). ⎯ Victor Masson, p. 79-86. ⎯ Gustave Roux, Heures de souffrance, d’espérance et de joie. Histoire de l’occupation de la région d’Hyères et de sa Libération, Draguignan, Imp. Olivier-Joulian, 1947, p. 93.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément