BOUTAUD Aimé, Léon

Par Jean-Marie Guillon

Né le 27 avril 1913 à Limoges (Haute-Vienne), tué au combat à Toulon (Var) le 22 août 1944 ; employé ; Francs tireurs et partisans-Forces françaises de l’Intérieur (FTP-FFI).

Fils d’Amédée Boutaud, linotypiste, et de Marie Sornin, marié à Toulon le 26 février 1935 avec Lucie Brondet, Aimé Boutaud était employé par l’agence Hachette et habitait rue Victor Clappier au centre ville. Membre des FTP, il fut mortellement blessé le 22 août 1944 devant la porte principale de l’arsenal maritime lors des combats pour la libération de Toulon.
La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée d’abord par le commandant de la subdivision militaire le 8 janvier 1945, puis par le secrétariat général aux anciens combattants le 8 février 1949. Son corps repose dans le cénotaphe que la ville de Toulon a érigé au
cimetière central pour les FFI tués lors des combats de la Libération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223243, notice BOUTAUD Aimé, Léon par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 23 février 2020, dernière modification le 30 mars 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 84319. ⎯ Arch. dép. Var 45 J fonds German (archives Amigas et CDL), 93 J (fonds ANACR, liste des résistants tués). ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 31659.⎯ cimetière central de Toulon.⎯ état civil, registre décès Toulon (arch. municipales 4 E 139).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément