Pont-à-Marcq (Nord), combats des 2-3 septembre 1944

Quatre résistants et quatre soldats britanniques perdirent la vie lors de ces combats.

Des combats assez violents eurent lieu à Pont-à-Marcq, les 2 et 3 septembre 1944, pour la libération de la région.
Les troupes allemandes en retraite, avec un effectif d’environ deux cent cinquante hommes, décidèrent de se retrancher dans la commune pour retarder l’avance alliée. Ils y installèrent des chars et des canons de 135. Ce sont les grenadiers de la Garde royale qui, après une très dure bataille, les en délogèrent. Les vingt-trois soldats britanniques tombés furent enterrés au pied de la tour Agfa, et par la suite inhumés au cimetière militaire de Lille.
D’après leur acte de décès, les quatre résistants furent tués rue de Seclin vers quinze heures.

Une stèle commémorative a été érigée, qui porte les noms suivants :

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223301, notice Pont-à-Marcq (Nord), combats des 2-3 septembre 1944, version mise en ligne le 21 février 2020, dernière modification le 13 mars 2020.

SOURCES. Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Wikipedia ; La Voix du Nord, 22/8/2019.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément