CATON Suzanne née BOURDILLAT

Par Jean-Marie Guillon

Née le 14 mars 1923 à Toulon (Var), tuée au combat le 22 août 1944 à Toulon ; infirmière ; résistante au sein des Milices patriotiques.

Fille de Jean-Baptiste Bourdillat et de Reine Bonnefoy, marié avec Georges Caton, Suzanne Caton servait comme infirmière à la Croix-Rouge à Toulon. Elle faisait partie des Milices patriotiques depuis avril 1944. Habitant rue Augustin-Daumas, elle était membre du groupe du centre-ville.
Le 15 août, jour du débarquement sur les côtes varoises, elle avait fourni des informations à son chef de groupe, René Duval André Damien, pour effectuer une récupération dans un dépôt allemand près de la porte du Ve Dépôt. Elle l’y accompagna avec trois de ses hommes, mais leur voiture fut arrêtée par les Allemands. Conduits à l’arsenal de terre, ils se firent passer pour des voleurs d’automobiles et furent remis à la police française qui les libéra le lendemain.
Le 22 août, participant aux combats commencés dans Toulon la veille, René Duval, Suzanne Caton et plusieurs membres du groupe, dont Georges Deleuil et Wilm Campfermann (voir ces noms) se dirigèrent vers la place de la Liberté et le boulevard de Strasbourg pour prendre des armes sur les morts et les blessés allemands. Suzanne Caton fut mortellement blessée par une rafale de mitrailleuse devant le magasin Priséco. Bien que le registre des décès de Toulon date son décès du 25 août, c’est plus vraisemblablement le 22 qui doit être retenue. Deleuil et Campfermann furent tués les jours suivants.
Son corps repose dans le cénotaphe que la ville de Toulon a érigé au cimetière central pour les FFI tués lors des combats de la Libération. La mention « Mort pour la France » lui fut attribuée par le secrétariat général aux anciens combattants le 22 avril 1947.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223431, notice CATON Suzanne née BOURDILLAT par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 24 février 2020, dernière modification le 4 avril 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 81409. ⎯ site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 30612.⎯ presse locale (Le Var libre 1er septembre 1944). ⎯ 93 J (fonds ANACR, compte rendu d’activité du 10 août 1944 au début septembre du capitaine André Damien au commandant des FRS de Toulon-Milices patriotiques ouvrières et paysannes).⎯ cimetière central de Toulon (sous le nom de Suzanne Caton). ⎯ registre décès Toulon (arch. municipales 4 E 139).

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément