SIRON Robert Maurice Jean

Par Bernard Reviriego

SIRON Robert Maurice Jean, né le 25 novembre 1901 à La Sauvetat-du-Dropt (Lot-et-Garonne), massacré le 23 avril 1944 à Pomport (Dordogne) ; cultivateur ; résistant

Robert Maurice Jean Siron était le fils de Jean Siron et de Catherine Milhet, et l’époux de Léonidas Catherine Léontine Elia. Cultivateur, il était domicilié au lieu-dit La Coste, commune de Pomport.
Le 23 avril 1944, il était à la ferme avec son domestique, Gabriel Lamy, au lieu-dit Caillevel (ou Caillavel), lorsqu’arrivèrent une quinzaine de militaires allemands, accompagnés de miliciens et de membres de la brigade Nord-africaine, qui perquisitionnèrent la ferme de Robert Siron, suspecté d’abriter un dépôt d’armes. Tous deux furent abattus, à 11 heures. Leurs cadavres furent éventrés et leurs visages furent rendus méconnaissables. Les Allemands mirent ensuite le feu à la ferme parce qu’ils y auraient découvert des armes et des appareils radio.
Médaillé de la Résistance, Robert Siron a aussi obtenu la mention Mort pour la France ainsi que le statut d’interné résistant. Son nom figure sur le Monument aux morts de Pomport.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223522, notice SIRON Robert Maurice Jean par Bernard Reviriego, version mise en ligne le 16 novembre 2020, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Bernard Reviriego

SOURCES : SHD, 21 P 675961 et 16 P 550795 (nc) — Etat civil décès Pomport, acte n° 9 dressé le 24 avril — Arch. dép. Dordogne, 1573 W 6. Note des Renseignements généraux du 27 décembre 1944. Crimes de guerre commis en Dordogne par les troupes allemandes et leurs auxiliaires.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément