CHEVAL Marc, François

Né le 3 décembre 1896 aux [Les] Alliés (Doubs), mort le 20 octobre 1974 à Montbéliard (Doubs) ; chef de train ; syndicaliste cheminot unitaire (CGTU) puis CGT du Doubs.

Fils de Léon Cheval, préposé aux douanes de poste, et de Maria Alzire Boucard, Marc Cheval était, en juin 1926, secrétaire du syndicat CGTU des cheminots de Montbéliard. Il assumait cette fonction jusqu’à la réunification de la CGT et de la CGTU.

Il devint alors le secrétaire général du syndicat réunifié des cheminots CGT de cette ville. Le syndicat regroupa alors 91 adhérents dont 1 femme. Marc Cheval resta à la tête de son syndicat jusqu’en avril 1939 au moins.

Au plan politique, Marc Cheval fut, en 1934, candidat au conseil d’arrondissement dans le canton de Montbéliard.

Le Semeur ouvrier et paysan du 16 mai 1931 avait signalé que Cheval avait obtenu le 3e prix au concours d’abonnements au journal.

Il s’était marié le 1er juillet 1921 à Montlebon (Doubs) avec Antoinette Marie Bournez.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2238, notice CHEVAL Marc, François, version mise en ligne le 4 février 2015, dernière modification le 5 février 2015.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13133. — Arch. Dép. Doubs, 1911 W/3, dossier 552. — Le Semeur ouvrier et paysan, septembre-octobre 1934. — Notes de Louis Botella. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément