CANA Eugène, Pierre [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 5 mars 1847 à Paris (XIe arr.), mort le 20 septembre 1900 à Draveil (Essonne) ; mouleur en bronze ; anarchiste parisien.

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

Eugène Cana se maria avec Augustine Delpuech, blanchisseuse le 2 octobre 1869 à Paris (XIe arr.)
Il était le père de Eugène, Louis Cana, mouleur en bronze et demeurait 31 rue Amelot. La déclaration de naissance était faite par la sage-femme, Pierre Cana étant noté absent.
Le 13 juin 1884, Pierre Cana figurait sur une liste d’anarchistes appartenant à plusieurs groupes, considéré comme meneurs et à poursuivre en priorité. Il faisait partie des groupes du XXe arrondissement, des Amandiers et de l’Alarme.
Le père et le fils Cana (leur nom était orthographié Canat par la Préfecture de police) fréquentaient en avril 1892, le groupe le Cercle l’International qui se réunissait tous les dimanches, dans l’après-midi, salle Horel.
Le père et le fils se trouvaient sur une liste d’anarchistes dangereux en 1894
En 1894, son atelier se trouvait, 135 rue de Ménilmontant où son fils travaillait avec lui et il demeurait 24 rue de Ménilmontant.
Le 2 mars 1894, les brigades de recherches de la Préfecture de police de M. Fédée et de M. Boy procédaient à une trentaine de perquisitions et d’arrestations ; celles-ci amenaient, à six heures du matin, les arrestations de vingt-deux anarchistes militants, dont Pierre Cana, mais chez lui la perquisition ne donnait aucun résultat.
Cana fut écroué au Dépôt dans la matinée, et mis à la disposition du parquet.
Il fut libéré le 7 mars 1894, en même temps que son fils.
Il figurait sur l’état des anarchistes au 31 décembre 1894. Il demeurait 56 rue Sedaine , il était également sur celui du 31 décembre 1896, sur l’état de 1901, il était noté décédé le 20 septembre 1900.
Son dossier à la Préfecture de police portait le n°12.458 (le père et le fils avaient le même dossier).
En 1898, il demeurait 2 rue Keller.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223886, notice CANA Eugène, Pierre [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 5 mars 2020, dernière modification le 5 mars 2020.

Par Dominique Petit

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York
Fiche photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

SOURCES : Paris 3 mars 1894 — Archives de Paris. État civil. — Archives de la Préfecture de police Ba 78, 1500. — Les anarchistes contre la république de Vivien Bouhey. Annexe 56 : les anarchistes de la Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément