SCHENBECKER René

Par Jean Belin

Né le 1er Mai 1912 à Dijon (Côte-d’Or), mort le 17 janvier 1979 à Dijon ; syndicaliste CGT d’une Cie d’électricité de Côte-d’Or

Fils de Lucien Schenbecker, employé des Ponts et Chaussées, et de Marguerite Saconney, René Schenbecker fut embauché comme électricien à la Cie d’électricité à Dijon avant son incorporation de septembre 1933 à octobre 1934. A son retour, il reprit son emploi et fut élu secrétaire général adjoint du syndicat CGT confédéré du personnel de la Cie d’électricité de la Côte-d’Or en octobre 1934, le secrétaire général étant Louis Royer*. Le syndicat compta 68 adhérents. Mobilisé le 24 août 1939, il fut démobilisé le 5 août 1940. René Schenbecker devint secrétaire général du syndicat après la Libération, le 13 octobre 1944. En 1946, la Cie d’électricité intégra le secteur nationalisé des industries gazières et électriques, et René Schenbecker fit partie de la direction du syndicat EDF/GDF de Dijon. Domicilié au 12 rue Lafayette à Dijon en 1954.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223893, notice SCHENBECKER René par Jean Belin, version mise en ligne le 19 mars 2020, dernière modification le 19 mars 2020.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Municipales de Dijon, sous-série 7F. — Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil, fiche de recrutement militaire. — Arch. IHS CGT 21, fonds du syndicat EDF/GDF de Dijon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément