Brimont (Marne), 28 août 1944

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Le 27 août 1944, après la découverte d’armes entreposées dans un local du Service de la navigation de Reims situé 4, avenue Brébant sur le bord du canal de la Marne à l’Aisne, Jean Beaubras, Henri Midol et Edmond Pottelain ont été arrêtés et exécutés sommairement le lendemain 28 août au lieu-dit « Ancienne redoute du Cran » du Fort de Brimont (Marne).

Selon un rapport de la brigade de gendarmerie de Loivre (Marne), les corps ont été découverts par des habitants de Brimont le 29 août 1944, « allongés sur le dos, l’un à côté de l’autre, tués par balles dans la tête, sans chaussures et un corps sans pantalon ».

En 1945, la Police judiciaire de Reims a procédé à une longue et minutieuse enquête concernant les arrestations et les exécutions de résistants perpétrées fin août 1944 au cours des journées qui ont précédé la libération de la ville. Elle a établi que la « bande de supposés miliciens, agents français d’un service de renseignements allemand » venus du département du Nord, qui a arrêté et exécuté Rufin Waïda, Henri Tourte et André Watier, près de la Ferme de l’Espérance à Verzenay (Marne), a sans doute participé aussi à l’arrestation de Jean Beaubras, Henri Midol et Edmond Pottelain, exécutés à Brimont.

En 1994, une plaque commémorative a été inaugurée à l’entrée du Fort de Brimont, qui porte l’inscription  :
« Ici
furent assassinés par la Gestapo le 28 août 1944
- Henri MIDOL
- Jean BEAUBRAS
- Edmond POTTELAIN
du Service de la navigation de Reims »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223977, notice Brimont (Marne), 28 août 1944 par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 7 mars 2020, dernière modification le 31 mai 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

À l'entrée du Fort de Brimont
À l’entrée du Fort de Brimont
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : Arch. Dép. Marne, 7 U 60 n° 253, Cour de Justice de la Marne, dossier Lentremy ; M 4774, Rapport de la brigade de gendarmerie de Loivre, daté du 2 septembre 1944. – Jean-Pierre, Husson La Marne et les Marnais à l’épreuve de la Seconde Guerre mondiale, Presses universitaires de Reims, 2 tomes, 2e édition, 1998.– Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément