MARTINET Henri [MARTINET Philippe, Henri]

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 15 juillet 1906 à Longeville-sur-la-Laines (Haute-Marne), mort des suites de ses blessures le 29 août 1944 à Larzicourt (Marne) ; cultivateur ; FFI.

Henri Martinet était le fils d’Eugène Martinet, cultivateur, décédé, et de Marthe Clémence Petit, sans profession. Il avait épousé Simone Gilberte Jeanne Person. Le couple, qui avait une petite fille née en 1937, était domicilié à Margerie-Hancourt (Marne), où Henri Martinet exerçait la profession de cultivateur.

Il rejoignit le maquis des Chênes implanté dans le Bois des Laires à Margerie-Hancourt par le lieutenant François de La Hamayde où étaient rassemblés des prisonniers de guerre évadés, des réfractaires au Service du travail obligatoire (STO) et les équipages alliés abattus aux confins de la Marne, de l’Aube et de la Haute-Marne, pour se préparer aux combats de la Libération.
Le 29 août 1944, il fut mortellement blessé à Larzicourt lors d’un accrochage avec des soldats allemands battant en retraite. Il décéda le soir même un peu avant minuit au domicile de Monsieur Desanlis chez qui il avait été transporté.

Henri Martinet a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

À Margerie-Hancourt, où une rue porte son nom, Henri Martinet figure sur la stèle du maquis des Chênes et sur le monument aux morts.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224012, notice MARTINET Henri [MARTINET Philippe, Henri] par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 8 mars 2020, dernière modification le 3 juin 2021.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur la stèle du maquis des Chênes</br> à Margerie-Hancourt
Sur la stèle du maquis des Chênes
à Margerie-Hancourt
Sur le monument aux morts</br>de Margerie-Hancourt
Sur le monument aux morts
de Margerie-Hancourt
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 93 233. – SHD, Vincennes, GR 16 P 399461. – Arch. Dép. Marne, M 4774, membres de la Résistance tués au combat ou fusillés après capture, liste dressée à la demande du ministère de l’Intérieur en octobre 1944. – Bulletin de la Résistance, Vitry-le-François, n° 4, 1er janvier 1946. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – Mémorial GenWeb. – État civil, Longeville-sur-la-Laines (acte de naissance) ; Margerie-Hancourt (transcription de l’acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément