Vitry-le-François (Marne), Faubourg de Saint-Dizier, 28 août 1944

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Faubourg de Saint-Dizier à Vitry-le-François
Faubourg de Saint-Dizier à Vitry-le-François

À la fin du mois d’août 1944, Abel Bontoux [pseudonyme dans la Résistance : Bonnard], chef des FFI (Forces françaises de l’intérieur) de l’arrondissement de Vitry-le-François (Marne), confia au groupe FFI de Blacy (Marne) commandé par l’ancien gendarme André Blouet, la mission de surveiller les axes de communication en attendant l’arrivée des troupes alliées.
Le 28 août 1944, des FFI appartenant au groupe de Blacy entrèrent en contact avec les premiers blindés américains dans le secteur du viaduc de Blacy. Au même moment, d’autres FFI appartenant à ce même groupe tentèrent de prendre pied sur le viaduc encore tenu par une unité allemande.
Au cours de l’accrochage, huit FFI ont été faits prisonniers, un seul parvenant à s’échapper. Trois d’entre eux furent abattus sur le territoire de la commune de Blacy : Robert Penhoud sur le viaduc, Édouard Baudry au lieu-dit La Pâture du Moulin et Michel Minier au lieu-dit Le Village.
Quatre autres FFI, Louis Baruteau, Charles Dubois, Robert Guillot et Alexandre Lallemant furent emmenés à Vitry-le-François, Faubourg de Saint-Dizier, où ils furent exécutés sans jugement le soir même à la sortie de la ville, sur le bord de la route nationale conduisant à Saint-Dizier.

Le monument des fusillés - Faubourg de Saint-Dizier
Le 13 octobre 1946, Pierre Schneiter, sous-secrétaire d’État aux Affaires étrangères, qui avait été sous-préfet de Reims à la Libération et dont le frère, André Schneiter, avait été fusillé à Tournes (Ardennes) le 29 août 1944, est venu inaugurer un monument érigé sur le lieu de l’exécution.
Au cours de la cérémonie le maire de la Libération Monsieur Pillier, puis le maire élu en 1945, Monsieur Tramet, ont rappelé comment la libération de la ville de Vitry-le-François avait été endeuillée par cette exécution.
Erigé sur les lieux-mêmes de l’exécution, en bordure de la route nationale, le monument en pierre dure de Bourgogne est constitué d’une stèle ajourée sur laquelle se détache un poteau d’exécution cravaté d’une corde. Elle est surmontée d’une sculpture représentant un V encadré par deux ailes, symbole de la victoire. L’entablement porte l’inscription :

« FFI
Aux martyrs de la Résistance
victimes des atrocités nazies
Ici ont été fusillés le 28 août 1944
-  LALLEMENT Alexandre (LALLEMANT Alexandre) de Loisy-sur-Marne-1898
-  GUILLOT Robert d’Ablancourt-1923
-  DUBOIS Charles de Songy-1899
-  BARUTEAU Louis de Loisy-sur-Marne-1923 ».

Chaque année le 29 août, date anniversaire de la libération de Vitry-le-François, une cérémonie a lieu à l’initiative du Souvenir français devant le monument pour honorer la mémoire des quatre fusillés du Faubourg de Saint-Dizier.

Dans le cimetière du Midi - Avenue du colonel Moll
Dans le cimetière du Midi des plaques et des inscriptions honorent la mémoire de résistants sur leurs sépultures ou sur des tombes familiales.

- BÉGARD René (fusillé après condamnation à mort le 8 avril 1944 à Saint-Quentin, Aisne)
- BIANCHI Louis (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- BOLOT Gaston (FFI mort en action le 28 août 1944 à Huiron, Marne)
- DE LA FOURNIÈRE Jacques (chef du groupe Yes, décédé des suites de tortures le 7 août 1943 à Paris)
- GOTANTAS Vitalis (GOTAUTAS Vitalis, exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- KLEIN Pierre (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- LAMORT DE GAIL Claude (lieutenant FFI porté disparu après avoir été capturé le 29 août 1944 à Matignicourt, Marne)
- LEBLANC Marcel (LEBLANC Henri, victime civile, abattu le 28 août 1944 à Vitry-le-François)
- MEUNIER Robert (capitaine FTPF exécuté le 12 juillet 1944 à Genas, Isère/Rhône)
- RAMEAU Pierre (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- ZYGMANTAS Gudélis (exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)

Sur le monument aux morts - Place du maréchal Joffre
Les noms des Vitryats morts pendant la guerre « 1939-1945 » sont inscrits sur plusieurs plaques scellées au pied du monument communal qui se dresse au centre de la place du maréchal Joffre.

Sur la plaque dédiée aux « FFI » sont inscrits huit noms de résistants :
- ANDRÉ Robert (FFI mort des suites de ses blessures le 21 décembre 1944 à Auray, Morbihan)
- BIANCHI Louis (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- BOLOT Gaston (FFI mort en action le 28 août 1944 à Huiron, Marne)
- KLEIN Pierre (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- LAMORT DE GAIL Claude (lieutenant FFI porté disparu après avoir été capturé le 29 août 1944 à Matignicourt, Marne)
- MEUNIER Robert (capitaine FTPF exécuté le 12 juillet 1944 à Genas, Isère/Rhône)
- MILLOT Yves (FFI tué le 19 septembre 1944 à Saint-Memmie, Marne)
- RAMEAU Pierre (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)

Sur la plaque dédiée aux « Militaires » sont inscrits vingt-deux noms parmi lesquels un combattant de la France libre :
- POTHIER Robert (engagé dans la 1ère DFL, mort au combat le 23 avril 1945 à Castellane, Alpes-Maritimes)

Sur la plaque dédiée aux « Victimes civiles » où figurent les noms d’une centaine victimes civiles des destructions de mai-juin 1940 et des bombardements alliés de la nuit du 27 au 28 juin 1944, sont inscrits les noms de :
- JOHANN Michel (abattu/tué le 28 août 1944 à Vitry-le-François)
- LEBLANC Henri (abattu/tué le 28 août 1944 à Vitry-le-François)

Le nom de Jacques DORÉ fusillé après condamnation à mort le 29 avril 1942 à Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne), est inscrit sur la plaque des « Victimes civiles », et par erreur sur la plaque des « Déportés ».

Sur le quai de la gare SNCF
Sur la plaque apposée sur le quai de la gare SNCF, sont inscrits onze noms d’agents de la SNCF « tués par faits de guerre 1939-1945 », parmi lesquels :
- KLEIN Pierre Auxil. (Auxiliaire, FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- MINIER Michel Fac. (Facteur, FFI capturé et exécuté le 28 août 1944 à Blacy, Marne).

Sur la plaque commémorative du lycée François 1er - Faubourg de Vitry-le-Brûlé
- BARUTEAU Louis (FFI du maquis de Blacy capturé le 28 août 1944 et exécuté le soir même au faubourg de Saint-Dizier à Vitry-le-François)
- BIANCHI Louis (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- DORÉ Jacques (professeur fusillé après condamnation à mort le 29 avril 1942 à Châlons-sur-Marne, Marne)
- LAMORT DE GAIL Claude (lieutenant FFI porté disparu après avoir été capturé le 29 août 1944 à Matignicourt, Marne)
- RAMEAU Pierre (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)

Rues
- Rue du capitaine Robert Meunier (capitaine FTPF exécuté le 12 juillet 1944 à Genas, Isère/Rhône)
- Rue du lieutenant Claude Lamort de Gail (lieutenant FFI porté disparu après avoir été capturé le 29 août 1944 à Matignicourt, Marne)
- Rue Michel Minier (FFI capturé et exécuté le 28 août 1944 à Blacy, Marne)
- Rue René Bégard (FFI fusillé après condamnation à mort le 8 avril 1944 à Saint-Quentin, Aisne)
- Rue Pierre Klein (FFI exécuté sommairement le 29 août 1944 à Naives-devant-Bar, Meuse)
- Rue des Fusillés du 28 août 1944 (Louis Baruteau, Charles Dubois, Robert Guillot et Alexandre Lallemant, capturés à Blacy le 28 août 1944 et exécutés le soir même au faubourg de Saint-Dizier à Vitry-le-François)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224013, notice Vitry-le-François (Marne), Faubourg de Saint-Dizier, 28 août 1944 par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 10 mars 2020, dernière modification le 9 juin 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Faubourg de Saint-Dizier à Vitry-le-François
Faubourg de Saint-Dizier à Vitry-le-François
Sur le monument des fusillés de Vitry-le-François
Sur le monument des fusillés de Vitry-le-François
Dans le cimetière du Midi
Dans le cimetière du Midi
Sur le monument aux morts
Sur le monument aux morts
Sur la quai de la gare SNCF
Sur la quai de la gare SNCF
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : Bulletin de la Résistance de l’arrondissement de Vitry-le-François, n° 9, juillet 1946 ; n° 11, novembre 1946. – Jean-Pierre Husson, " Le monument des fusillés de Vitry-le-François " et " Lieux de mémoire de la 2e guerre mondiale à Vitry-le-François », site « Histoire et mémoires », CRDP-Académie de Reims, 2000-2016. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément