AUDEVARD François

Par Michel Thébault

Né le 2 mars 1903 à Saint-Yrieix-La-Perche (Haute-Vienne), massacré le 25 août 1944 à Maillé (Indre-et-Loire) ; manœuvre ; victime civile.

Originaire du Limousin, François Audevard était le fils de Pierre Audevard, âgé de 50 ans à sa naissance, charretier et de Léonarde Godeau âgée de 27 ans, cultivatrice, tous deux domiciliés au lieu-dit Marcognac, commune de Saint-Yrieix-La-Perche. Il se maria le 17 octobre 1925 à Maillé avec Eugénie, Henriette, Joséphine Arnault (née le 15 juillet 1909 à Maillé) dont le père, Honoré Arnault, né à Maillé en 1883, était employé de chemin de fer à la Compagnie d’Orléans. Le couple eut deux enfants à Maillé, deux filles, France, Eugénie née 12 août 1926 et Jeannine, Lucile née le 8 décembre 1930. Au recensement de 1936, un frère d’Eugénie Arnault, Honoré, né en 1912 vivait au bourg de Maillé avec son épouse Julia Guitton et leur fille Gisèle née en 1935.

En 1944 François Audevard, son épouse et ses enfants vivaient au bourg de Nouâtre (Indre-et-Loire) commune limitrophe de Maillé. Il exerçait la profession de manœuvre alors que son épouse était épicière. Il fut victime du massacre de Maillé. Le 25 août dès neuf heures du matin le village fut cerné par les troupes allemandes. Le massacre commença dans les champs, les jardins, les maisons et jusque dans les caves. Sur les 500 habitants que comptait Maillé, il y eut 124 victimes. François Audevard fut abattu par un soldat allemand près du cimetière de Maillé alors qu’il venait chercher une de ses filles à Maillé.

Il obtint la mention mort pour la France et son nom est inscrit sur le monument commémoratif dressé dans le cimetière de Maillé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224321, notice AUDEVARD François par Michel Thébault, version mise en ligne le 15 mars 2020, dernière modification le 27 avril 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Vienne et Indre-et-Loire (état civil, recensements) — Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément