BORGMANN Louis, Ferdinand

Par Frédéric Stévenot

Né le 23 novembre 1922 à Flines-lez-Raches (Nord), mort le 2 septembre 1944 à Auchy (Nord) ; résistant FFI

Photo de Louis Borgmann tirée du faire-part de décès.

« Tué par les Allemands », Louis Borgmann fut reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 27303) à titre militaire (FFI), mais ne semble pas avoir été homologué, ni avoir reçu la médaille de la Résistance.

Son nom figure sur le monument commémoratif de Templeuve, avec vingt-un autres. Il est également inscrit sur la plaque commémorative de l’église Saint-Michel et sur le monument aux morts de Flines-lèz-Raches.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224332, notice BORGMANN Louis, Ferdinand par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 15 mars 2020, dernière modification le 26 mars 2021.

Par Frédéric Stévenot

Photo de Louis Borgmann tirée du faire-part de décès.

SOURCES. : SHD, Caen. — Sites Internet : Mémoire des hommes ; Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément