AUBRY Georges

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 2 février 1909 à Bassigney (Haute-Saône), mort en action le 15 septembre 1944 à Mersuay (Haute-Saône) ; manœuvre ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Georges Aubry était le fils de Jules Modeste, journalier et de Alix Françoise Jeannin, brodeuse. Il était célibataire et domicilié avec sa mère et son frère Jean, né en 1918, à Bassigney. Il exerçait le métier de manœuvre aux établissements Didri, à Conflans-sur-Lanterne (Haute-Saône).
Il entra dans la Résistance au mouvement Défense de la France, dans le groupement de Vesoul au bataillon Fontesse et au groupe Dhonne.
Il fut tué à l’ennemi le 15 septembre 1944 à Mersuay (Haute-Saône).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur le Mausolée de le Libération, à Ambiévillers et le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224381, notice AUBRY Georges par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 17 mars 2020, dernière modification le 17 mars 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Recensements de population commune de Bassigney, année 1936.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément