BARBET Roger, Benoît [pseudonyme dans la résistance : Roger Berger]

Par Eric Panthou

Né le 20 juin 1924 à Saint-Dier-d’Auvergne (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 16 juin 1944 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Maurice Barbet, meunier, et de Mathilde Miodet, sans profession, mariés en 1920 à Saint-Dier-d’Auvergne, Roger Barbet exerçait la profession de boulanger à Billom (Puy-de-Dôme) et était domicilié à Saint-Dier-d’Auvergne (Puy-de-Dôme) où il était célibataire. Il rejoignit la résistance le 24 mai 1944 au sein du 4ème Bataillon du Mont-Mouchet au sein des MUR (Mouvements unis de la Résistance).

Arrêté à une date et dans des circonstances qu’on ignore, vraisemblablement le 16 juin, il a été fusillé le même jour à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le même jour que Sergis De Luca et René Félix.

Il a été reconnu Mort pour la France, homologué FFI. Son acte de naissance porte en mention marginale le mot "fusillé".
Le tribunal civil de Clermont-Ferrand le 1er juillet 1947 a déclaré constant son décès à Clermont-Ferrand le 16 juin 1944.

Son nom figure sur le Monument aux Morts de Saint-Dier-d’Auvergne ainsi que sur le monument commémoratif 1939-1945 à Billom (Puy-de-Dôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224416, notice BARBET Roger, Benoît [pseudonyme dans la résistance : Roger Berger] par Eric Panthou, version mise en ligne le 17 mars 2020, dernière modification le 7 mars 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 31777. Dossier Roger Barbet (nc) .— AVCC Caen, AC 21 P 13558. Dossier Roger Barbet (nc) .— Mémoire des Hommes .— Mémorialgenweb .— État civil Saint-Dier-d’Auvergne et Clermont-Ferrand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable