BOURDET André, Jean, Joseph

Par Eric Panthou

Né le 5 février 1928 à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques, ex Basses-Pyrénées), mort le 7 août 1944 au Chambon-sur-Lac (Puy-de-Dôme) ; sans profession ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Joseph, né le 27 juillet 1897 dans les Basses-Pyrénées, employé de Banque, et de Marie Hypolite, née le 2 novembre 1898 à Saucèdes (Basses-Pyrénes), couturière, André Bourdet vivait avec ses parents à Clermont-Ferrand en 1944. Son père était alors rédacteur au ravitaillement général.

André, qui était sans profession, rejoignit la résistance au sein du 2e Bataillon des FTP du Puy-de-Dôme. Il est décédé le 7 août 1944 au Chambon-sur-Lac (Puy-de-Dôme) dans des circonstances qu’on ignore (jugement du tribunal d’Issoire en date du 21 décembre 1944).

Il n’a pas la mention Mort pour la France.

Son nom figure sur la Stèle commémorative 1939-1945 à Oloron-Sainte-Marie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224543, notice BOURDET André, Jean, Joseph par Eric Panthou, version mise en ligne le 19 mars 2020, dernière modification le 19 décembre 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 81272. Dossier André Bourdet (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 30582. Dossier André Bourdet (nc) .— Mémoire des Hommes .— état-civil Chambon-sur-Lac et Oloron-Sainte-Marie

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable