BRUN Louis, François

Par Eric Panthou

Né le 19 août 1886 à Servant (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 10 juin 1944 au lieu-dit Les Persieres, commune de Saint-Éloy-Les-Mines (Puy-de-Dôme) ; menuisier ; mineur ; victime civile.

Fils d’Amable et de Françoise TINARDON, Louis Brun eut 6 frères et 6 sœurs. Il était menuisier. Il a habité successivement à Gannat (Allier), Menat (Puy-de-Dôme) puis Saint-Éloy-Les-Mines (Puy-de-Dôme), depuis 1928. Marié le 28 juillet 1913 à Menat (Puy-de-Dôme) avec Suzanne FOUET, il eut une fille.

Il a été tué lors d’une expédition punitive allemande, alors qu’il travaillait dans son champ. Le même jour, deux autres personnes ont été tuées à Saint-Éloy-Les-Mines. Ces exécutions furent le fait des Allemands et eurent lieu le 10 juin 1944 vers 16h à l’heure des obsèques de Gabriel DIONNET. Une autre a été arrêtée et exécutée à Orcines (Puy-de-Dôme).

Son nom figure sur le monument aux Morts de Saint-Éloy-Les-Mines ainsi que sur la Plaque commémorative des Mines de La Bouble, à Saint-Éloy-Les-Mines. Il figure aussi sur le Livre d’or dédié au personnel combattant de la guerre 1939-1945, Houillères du Bassin d’Auvergne. Exploitation de la Bouble à Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme). On suppose donc que Louis Brun a été également mineur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224560, notice BRUN Louis, François par Eric Panthou, version mise en ligne le 19 mars 2020, dernière modification le 19 mars 2020.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 603 : crimes de guerre à Saint-Eloy-les-mines .— Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— Mémorialgenweb .— Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément