BRUNEL Gabriel, Antoine

Par Eric Panthou

Né le 23 avril 1915 à Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 8 mars 1944 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ; garçon de bureau ; victime civile.

Fils de Jean Brunel, 31 ans, maréchal ferrant et de Marie Jeanne Lastiolas, 25 ans, sans profession, son épouse, Gabriel Brunet se maria le 18 décembre 1933 à Saint-Beauzire avec Jeanne Murat, et se remaria le 2 août 1941 à Clermont-Ferrand avec Antoinette Maréchal. Il était garçon de bureau, auxiliaire de service, à Clermont-Ferrand en 1944, domicilé 9 rue des Chaussetiers, en centre-ville.
Le 8 mars 1944, trois grenades furent lancées par un commando de trois FTP sur un détachement allemand rue Montlosier à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).
Les représailles furent immédiates et 3 civils, de passage, furent tués aux abords du lieu de l’attentat.

Gabriel Brunet figure parmi ces victimes, abattu rue Montlosier.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom n’apparaît sur aucun monument commémoratif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224562, notice BRUNEL Gabriel, Antoine par Eric Panthou, version mise en ligne le 19 mars 2020, dernière modification le 19 janvier 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 319881, dossier victime civile morte pour la France pour Gabriel Brunet (nc). —Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 65. Enquête pour crime de guerre suite à l’attentat de la Poterne .— Vanessa Michel, L’Attentat de la Poterne, un drame au cœur de Clermont, Clermont-Ferrand, éditions Otrement, 2015, 194 p. — État civil Saint-Beauzire et Clermont-Ferrand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément