MATHIEU Joséphine, Marie, Lucie, épouse DENIS.

Par Eliane Gubin

Waterloo (aujourd’hui pr. Brabant wallon, arr. Nivelles), 4 janvier 1849 – Ixelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), 2 février 1905. Militante féministe et socialiste, soeur de Jules Mathieu, épouse de Hector Denis.

Joséphine Mathieu naît dans une famille d’agriculteurs aisés, catholique, qui exploite la ferme bien connue de la Papelotte. Elle rencontre, lors des funérailles civiles d’un de ses frères, Jules, membre de la Libre pensée, l’avocat Hector Denis qu’elle épouse civilement le 17 novembre 1869. Ils auront deux fils, Juste, médecin, Alfred, magistrat au Congo, et une fille, Germaine.

Joséphine Mathieu collabore aux travaux d’Hector Denis, notamment l’Atlas d’économie politique de la Belgique comparée aux autres pays de l’Europe en 1880. Elle publie aussi plusieurs brochures féministes. Qui entraine l’autre vers le féminisme ? Proudhonien, Hector Denis n’est pas nécessairement sensible à la question des femmes. Néanmoins tous deux s’y engagent fermement. Ils adhèrent à la Ligue du droit des femmes, dont H. Denis préside, comme recteur, la fondation à l’Université libre de Bruxelles (ULB) en 1892. Joséphine Denis anime la section d’économie sociale de la Ligue. Elle s’investit dans la lutte en faveur de l’épargne de la femme mariée, en faveur de la loi des sièges permettant aux « demoiselles » de magasin de s’asseoir en l’absence de client, en faveur de la reconnaissance de paternité. Elle le fait également au sein du Cercle d’études des femmes socialistes. Elle devient membre du comité de rédaction de son organe, Les Cahiers féministes, avec Isabelle Gatti de Gamond dont elle est une proche amie et qu’elle aurait incitée à adhérer au Parti ouvrier belge (POB).

Joséphine Denis participe à la fondation de l’Orphelinat rationaliste à Forest (Bruxelles) en 1895. Son frère cadet, qui préside aux funérailles d’Hector Denis en 1913, est alors vice-président – libéral – du Conseil provincial du Brabant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224823, notice MATHIEU Joséphine, Marie, Lucie, épouse DENIS. par Eliane Gubin, version mise en ligne le 24 mars 2020, dernière modification le 10 janvier 2021.

Par Eliane Gubin

ŒUVRE : Des causes de l’indifférence que rencontrent les revendications féministes, Bruxelles, s.d.

SOURCE : GUBIN E., « Mathieu Joséphine », dans GUBIN E., JACQUES C., PIETTE V., PUISSANT J., Dictionnaire des femmes belges XIXe-XXe siècles, Bruxelles, Racine, 2006, p. 396-397.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément