CAMAYOR Henri

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 6 décembre 1925 à Paris (XIIe), mort en action le 7 octobre 1944 à Servance (Haute-Saône) ; militaire ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Henri Camayor était le fils de Sabatai et de Tibha Mizrahi. Il était célibataire et domicilié 25 rue Keller, à Paris (XIe arr.).
Il entra dans la Résistance comme chasseur de 2e classe au Corps franc Pommiès (CFP), bataillon Françot. Le CFP parti de Toulouse après le 6 juin 1944 participa à la bataille d’d’Autun début septembre puis aux batailles des Vosges et d’Alsace.
Henri Camayor fut tué au combat à Servance le 7 octobre 1944 à 16 heures au cours des attaques françaises sur l’axe La Grève-Miellin-Ballon de Servance.
Il fut inhumé sur place et exhumé le 3 décembre 1948. Il est inhumé aujourd’hui dans le carré militaire du cimetière communal, à Servance (Haute-Saône).
Son nom figure sur le Mémorial du Corps Franc Pommiès (CFP), à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224838, notice CAMAYOR Henri par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 24 mars 2020, dernière modification le 24 mars 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Wikipédia Corps franc Pommiès.— Mémorial genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément