VAURIS Pierre, Gabriel

Par Huguette Juniet

Né le 8 mai 1910 à Saint-Julien-de-Coppel (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 16 décembre 1943 à Pichoux, hameau de la commune de Montmorin (Puy-de-Dôme) ; agriculteur ; employé ; résistant ou victime civile ?

Pierre Vauris est le fils de Jean-Baptiste, cultivateur, et de Louise Antoinette Pradier. Il est né ans une famille de 7 enfants. Il exerçait les professions d’agriculteur et d’employé. Son nom figure sur la liste des Résistants décédés dans le département du Puy-de-Dôme.

Le jeudi 16 décembre 1943 à Billom (Puy-de-Dôme) le SD déclencha une vaste opération de représailles destinée à capturer les principaux responsables de la Résistance qui concernait le canton et 9 villages des environs. Une colonne ennemie partit de Billom pour Isserteaux en empruntant la route de Montmorin (Puy-de-Dôme). Vers 9h30-10 heures, elle rencontra au hameau de Pichoux, Pierre et Paul Vauris deux frères. Pierre qui au moment « de la débâcle » fut fait prisonnier et interné en Suisse ne souhaitait pas se faire arrêter une deuxième fois. Il s’enfuit en courant, les Allemands se lançant à sa poursuite. Paul fut arrêté et gardé dans un véhicule du convoi. Profitant de la confusion causée par la fuite de son frère, Paul s’évada par « le chemin de l’enfer » Bien que blessé à la cuisse par balle, il rejoignit la maison familiale et fut caché dans une maison voisine. Il fut soigné par une infirmière et le lendemain par le Docteur Desfarges à Billom. Quant à Pierre, son échappée fut courte, rattrapé il fut fusillé sur le champ.

Il a été reconnu « Mort pour la France ». Un doute persiste sur le fait que Pierre Vauris relève des victimes civiles ou des victimes de la Résistance intérieure française (RIF). Il n’a pas de dossier aux archives du Service historique de la Défense.

Son nom est inscrit sur le Monument aux Morts de Saint-Julien-de-Coppel.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224870, notice VAURIS Pierre, Gabriel par Huguette Juniet, version mise en ligne le 25 mars 2020, dernière modification le 22 novembre 2021.

Par Huguette Juniet

SOURCES : Arch. Dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 145 : Crimes de guerre à Montmorin .— Arch. Dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : Liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — Site Internet de la mairie de Saint-Julien-de-Coppel, texte rédigé par Oriane Troubat en 2003. Ce texte relatant les événements de cette journée du 16 décembre 1945 fut lu par les écoliers lors de la commémoration en décembre 2015 .— Manuel Rispal, Billom 1941-1943, Editions Authrefois 2013, p. 60 .— MemorialGenweb. — État civil et recensement de Saint-Julien-de-Coppel.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément