Eiller René, Joseph, Marie

Par Eric Panthou

Né le 25 février 1926 à Strasbourg (Bas-Rhin), mort accidentellement le 17 juin 1944 à Verneugheol (Puy-de-Dôme) ; étudiant ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils d’Alfred et d’Anne, Marie Martz, sans profession René Eiller était domicilié à Strasbourg en 1940. Il se réfugia alors à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme où il était étudiant à l’Ecole Amédée Gasquet. Célibataire, il habitait 15 rue Savaron dans cette commune avec sa mère, veuve.

Il rejoignit les Forces françaises de l’intérieur (FFI) Puy-de-Dôme, secteur d’Herment du 15 mai au 17 juin 1944.

Il s’est tué accidentellement le 17 juin 1944 au cours d’une opération de reconnaissance à Verneugheol (Puy-de-Dôme)

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom n’apparaît sur aucun monument commémoratif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224917, notice Eiller René, Joseph, Marie par Eric Panthou, version mise en ligne le 26 mars 2020, dernière modification le 26 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — AVCC Caen, AC 21 P 179031, dossier René Eiller (nc). — Musée de la résistance en ligne. — Mémoire des Hommes. — État-civil Verneugheol.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément