VEBRET Jean, Jacques, Pierre [pseudonyme dans la résistance : La Plure]

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 13 mai 1923 à Moulins (Allier), exécuté le 5 septembre 1924 à Yzeure (Allier) ; cheminot ; résistant au sein des francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Pierre Vebret et d’Antoinette Tixier, Jean Vebret était marié à Paulette Bergeron. Il habitait route de Montbeugny à Yzeure.

Il avait rejoint à une date non connue le maquis FTP Casanova créé le 6 juin 1944 en forêt de Moladier, commune de Besson (Allier).

A compter du 26 août, le maquis Casanova lança une opération pour chasser les Allemands de Moulins (Allier).

Le 5 septembre, lors d’une mission du détachement sédentaire des cheminots avec son beau-frère Roger Bergeron, il fut capturé et exécuté par les Allemands à route de Montbeugny à Yzeure (Allier).

Son nom figure sur deux monuments commémoratifs à Yzeure (Allier).

Il a été homologué FFI et a été déclaré « mort pour la France ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224950, notice VEBRET Jean, Jacques, Pierre [pseudonyme dans la résistance : La Plure] par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 26 mars 2020, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 587689. Dossier Jean Vebret (nc). — AVCC Caen : AC 21 P 170735. Dossier Jean Vebret (nc). — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 85 |908 W 94 : enquêtes pour crimes de guerre à Moulins et Yzeure (nc). — « Les grands jours de la Libération, une quinzaine historique », Valmy, 11 septembre 1944. — Mémoire Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément