PAMIES-SANTOS Francisco

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 25 novembre 1924 à Villaverde (Espagne), exécuté sommairement le 8 août 1944 à Saint-Plaisir (Allier) ; ouvrier agricole ; résistant FTP.

Fils de Francisco Pamies-Rossello et de Gallero Mercedes-Santos, Francisco Pamies-Santos était célibataire et travaillait comme ouvrier agricole pour la famille Péguy à la Bouillole, commune de Saint-Plaisir (Allier).

Le 8 août 1944 un commando de chasse de la Wehmacht procéda à une vaste opération de ratissage en forêt de Civrais sur la commune de Saint-Plaisir (Allier) où étaient rassemblés près de 500 maquisards (FTP et AS). Une compagnie de l’AS était stationnée aux abords de la ferme Péguy à la Bouillole, lorsqu’un des éléments de ce commando fit éruption dans la cour de la ferme. Ils attaquèrent la ferme de la famille Péguy où se trouvaient 30 hommes de la compagnie Villechenon qui se replièrent, laissant des blessés que les allemands achevèrent. Blessé, Francisco Pamies-Santos, qui travaillait aux champs, fut achevé.
Il était membre des FTP du Camp 14 juillet dans l’Allier depuis le 1er juin 1944.

Il a été homologué FFI pour la période du 1er juin au 8 août 1944.

Son nom figure sur une stèle commémorative à Saint-Plaisir (Allier) et sur le monument aux morts de Theneuille (Allier).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224988, notice PAMIES-SANTOS Francisco par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 27 mars 2020, dernière modification le 19 février 2022.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 522604, dossier Francisco Pamies (nc). — Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 26 : crime de guerre à Saint-Plaisir.— SHD Vincennes, GR 16 P 456023, dossier résistant de Francisco Pamies (nc).— SHD Vincennes, GR 19 P 3-5 : Historique unité FTP Camp 14 juillet (en ligne). — Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément