ALBERTINI Victor, Raoul

Par Jean-Louis Ponnavoy, Frédéric Stévenot

Né le 2 décembre 1904 à Toulon (Var), mort en action le 29 septembre 1944 à Frédéric-Fontaine (Haute-Saône) ; militaire ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Victor Albertini était le fils de père inconnu et de Jeanne Faustine Albertini, âgée de 26 ans, ménagère née à Nessa (Corse) et domiciliée à Toulon. Il fut reconnu le 8 janvier 1926 par Philippe Albertini, retraité de la Marine, né le 13 janvier 1868 à Murzo (Corse) et par sa mère le 2 février 1926. Il se maria le 22 juin 1935 à Toulon avec Dominique Santinelli.

Il fit la campagne de 1940 et entra ensuite dans la Résistance Varoise. Au moment de la Libération, Victor Albertini s’engagea pour la durée de la guerre au bataillon d’infanterie de marine du Pacifique (BIMP) avec lequel il libéra La Garde (Var), près de Toulon le 23 août. Il participa aux premiers combats dans les Vosges et fut tué à l’ennemi le 29 septembre 1944 à Frédéric-Fontaine (Haute-Saône).

Victor Albertini fut inhumé dans le carré militaire, au cimetière communal de Lagoubran, à Toulon (Var).
Il fut homologué au grade de sergent-chef des Forces françaises de l’intérieur (GR 16 P 6432). Reconnu « mort pour la France » à titre militaire (« tué à l’ennemi »), il obtint les distinctions suivantes : Légion d’honneur, Médaille militaire, Croix de guerre et Médaille coloniale (mais apparemment pas la médaille de la Résistance). Son nom figure sur le monument aux morts de la commune de Nesce (Nessa), et sur le monument aux morts tous conflits, à La Garde.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article224997, notice ALBERTINI Victor, Raoul par Jean-Louis Ponnavoy, Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 27 mars 2020, dernière modification le 13 juin 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy, Frédéric Stévenot

SOURCES : SHD Caen (AC 21 P 4490) et Vincennes (GR 16 P 6432). Dossier Légion d’honneur non retrouvé dans la base Léonore. — Sites Internet : Les Corses morts pendant la deuxième guerre mondiale ; Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance). — Notes Frédéric Stévenot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément