DURAND Alexandre [pseudonyme dans la résistance : Serdent]

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 9 mai 1922 à Paris-13e (Seine), exécuté le 6 septembre 1944 à Moulins (Allier) ; minotier ; membre des forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils d’Édouard, Eugène et de Léontine, Augustine Lévêque, Alexandre Durand était minotier et habitait 6 boulevard Ledru Rollin à Moulins. Résistant au sein des FII depuis une date inconnue, il aurait fait partie d’un groupe FFI de Souvigny (Allier).

Il a été tué lors des combats de la libération de Moulins (Allier). Le 6 septembre il a été capturé par les Allemands avec Martial Le Hen et exécuté au lycée Banville.

Il a été homologué FFI et DIR et déclaré « mort pour la France ». Il a été médaillé de l’Ordre de Libération à titre posthume par décret du 26 juin 1956 paru au Journal Officiel du 4 juillet 1956.

Son nom figure sur la plaque commémorative du lycée Banville, le monument aux morts du cimetière et au monument des martyrs de la Madeleine à Moulins (Allier).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225004, notice DURAND Alexandre [pseudonyme dans la résistance : Serdent] par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 28 mars 2020, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : Arch. Dép. Puy-de-Dôme : dossier 908 W 94 (exactions allemandes à Moulins). — SHD Vincennes : GR 16 P 203466, dossier Alexandre Durand (nc). — AVCC Caen : AC 21 P 177736, dossier Alexandre Durand (nc). — Mémorial GenWeb. — Base des médaillés de la Résistance, site internet du SGA. — État-civil Moulins.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément