CHEVILLOT Gaston, René

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 25 janvier 1908 à Grandecourt (Haute-Saône), mort en action le 9 août 1944 à Cordonnet (Haute-Saône) ; facteur ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Gaston Chevillot était le fils de Stéphane Augustin et de Marie Catherine Lucie Palérion, tous deux cultivateurs. Il se maria le 1er février 1927 à Grandecourt avec Suzanne Moine. Il exerçait le métier de facteur.
Il fut tué à l’ennemi le 9 août 1944 à la ferme de la Goute, à Cordonnet (Haute-Saône).
Il est inhumé au cimetière communal, à Grandecourt (Haute-Saône).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade d’adjudant-chef des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 22 avril 1966.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur les plaques commémoratives à Cordonnet, sur les monuments aux morts, à Grandecourt et Mézières et sur le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225038, notice CHEVILLOT Gaston, René par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 28 mars 2020, dernière modification le 28 mars 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial genweb.— Mémoire des hommes.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément