DADOLLE Jean, Lucien

Né le 19 mars 1902 à Belfort (Territoire de Belfort), mort le 7 juin 1944 à Lisieux (Calvados) ; militant communiste de Pierrefitte (Seine, Seine-Saint-Denis).

Fils de Claude Dadolle, soldat au 133e régiment d’infanterie en garnison à Belfort, et de Marie Louise Lassaigne, sans profession, Jean Dadolle, domicilié 7 avenue Molière à Pierrefitte, était un des animateurs du 9e rayon communiste de la Région parisienne. Militant communiste clandestin, il fut interné au Centre d’Aincourt le 9 janvier 1940 puis emprisonné à Nantes (Loire-Inférieure) d’où il s’évada 12 septembre 1941. La section spéciale de la Cour d’appel de Paris le condamna, le 2 mars 1942, aux travaux forcés à perpétuité.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225069, notice DADOLLE Jean, Lucien, version mise en ligne le 29 mars 2020, dernière modification le 18 mai 2020.

SOURCE : Fiches de police de l’occupation (Arch. PPo.) concernant les militants communistes recherchés, communiquées par Guillaume Bourgeois. — État civil en ligne cote 1 E 10, N. 113-114, vue 54.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément