ECOFFET Robert, Charles, Paul

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 26 octobre 1927 à Lougres (Doubs), exécuté sommairement le 22 septembre 1944 à Trémoins (Haute-Saône) ; agriculteur ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Robert Ecoffet était célibataire et exerçait le métier d’agriculteur à Trémoins.
Il entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Au début de septembre 1944 le maquis local fit des prisonniers allemands lors d’une embuscade dans les bois de Belverne. Les maquisards refusèrent de les exécuter. L’un des prisonniers gardés au maquis de Laire (Haute-Saône) s’évada, déclenchant la fureur des troupes allemandes stationnées à Héricourt.
Le 22 septembre dans l’après-midi, une voiture allemande arriva à Trémoins et quatre allemands en descendirent. Ils étaient à la recherche de terroristes et entrèrent dans la maison de la famille Monnier dont ils firent sortir les occupants dans le jardin. Ils exécutèrent le fils Georges Monnier d’un coup de révolver dans la tête puis torturèrent son père Pierre avant de l’abattre également sous les yeux des femmes. Deux allemands emmenèrent le jeune résistant Robert Ecoffet au cimetière et le fusillèrent puis ils revinrent et achevèrent Pierre Monnier qui était agonisant.
Ils furent enterrés sommairement le 24 septembre et les obsèques officielles eurent lieu le 9 décembre 1944.
Robert Ecoffet est inhumé au cimetière communal, à Trémoins (Haute-Saône).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et "Déporté et interné résistant" (DIR), [dossier SHD Vincennes GR 16 P 207436].
Son nom figure sur le monument commémoratif, à Trémoins et le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225235, notice ECOFFET Robert, Charles, Paul par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 31 mars 2020, dernière modification le 31 mars 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Cérémonie du 70ème anniversaire de la fusillade de Trémoins du 22 septembre 1944 avec témoignages.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément