GIRET Pierre, Louis

Par Claude Pennetier

Né le 29 février 1916 à Vielle-Saint-Girons (Landes), mort le 8 août 1985 à Perpignan (Pyrénées-Orientales) ; militant communiste de Bordeaux (Gironde).

Fils de Pierre Giret, instituteur public, et de Marie-Louise Laborde, institutrice, domicilié à Bordeaux (Gironde), Pierre Giret était considéré par la police, en 1942, comme un "militant communiste dangereux". Condamné aux travaux forcés à perpétuité par contumace, il était en fuite depuis le 30 mai 1942. Il était recherché par le Service de police régionale à Bordeaux (circulaire du 2 juin 1942). Il fut arrêté et déporté.
Marié le 14 novembre 1937 à Vielle-Saint-Girons avec Marie Jeanne Saphore, institutrice et fille d’instituteurs (lui-même était étudiant), il divorça le 19 janvier 1946.
Il mourut le 8 août 1985 à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225269, notice GIRET Pierre, Louis par Claude Pennetier, version mise en ligne le 1er avril 2020, dernière modification le 4 septembre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Fiches de police de l’occupation (Arch. PPo.) concernant les principaux militants communistes recherchés, communiquées par Guillaume Bourgeois. — Actes de naissance et de mariage, commune de Vielle-Saint-Girons.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément