BONIN Vonvon [BONIN Yves, Roger, Louis, Hélène dit]

Par Jacques Colas, Bernard Geay

Né le 9 janvier 1942 à Vertou (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), mort le 13 octobre 2013 à Vertou ; ouvrier tourneur ; syndicaliste CFDT, représentant du personnel et au comité d’entreprise à la Biscuiterie Nantaise ; permanent à l’Union Locale CFDT de Nantes (1976-1987).

Le père d’Yves Bonin,né en 1913, charcutier de métier travailla comme magasinier à l’usine Chereau à Nantes. Il décéda brutalement en 1961 à l’âge de 47 ans. Sa mère, Madeleine David, née en 1918 et décédée en 1983, était cuisinière à la Biscuiterie Nantaise. La famille d’Yves Bonin était catholique, en particulier sa mère. Néanmoins, Yves Bonin fréquenta l’école publique de la Persagotière à Nantes jusqu’au certificat d’études primaires. Dès l’âge de 14 ans, il milita à la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) dont il fut l’un des animateurs locaux.
Après sa scolarité, Yves Bonin entra en apprentissage de tourneur en 1956 chez Brandt-SMGO à Nantes (aujourd’hui Saunier-Duval) et obtint son CAP en 1959. Il fut embauché ensuite comme ouvrier tourneur et il prit sa carte syndicale à la CFTC dès son premier jour de travail. Pendant l’été 1961, il partit au service militaire, effectué au 12° régiment de chasseurs alpins en Algérie durant dix-huit mois jusqu’au début de l’année 1963.
À la fin de cette même année, Yves Bonin fut embauché comme ouvrier tourneur au service entretien de la Biscuiterie Nantaise. Très vite, il milita à la CFDT. Il fut délégué du personnel et représentant syndical au comité d’entreprise. Il anima la section syndicale avec Jeannette Mercier. En mai-juin 1968, lors des trois semaines de conflit, Yves Bonin prit une part très active dans la grève avec occupation.
En 1976, il fut sollicité pour devenir permanent interprofessionnel à l’Union Locale CFDT de Nantes dont le secrétaire général était alors Jo Bertho, puis Jean-Yves Morice. Il y remplaça Bernard Henry, devenu secrétaire de l’Union régionale interprofessionnelle des Pays de la Loire. Yves Bonin fut chargé plus particulièrement des secteurs du bâtiment, de l’agro-alimentaire et du textile. Il assura en particulier la préparation et la logistique du congrès de regroupement des fédérations de l’Alimentation et de l’Agriculture, tenu en 1980 à Vertou. Pour le textile, il eut à suivre en particulier le conflit de trois semaines chez Chantelle en 1981. Il fut également chargé de la formation syndicale et, à ce titre, participa à l’animation de nombreuses sessions de formation, notamment à Savennières (Maine-et-Loire). Son mandat à l’Union Locale se termina à la fin de l’année 1987.
Yves Bonin intégra alors Les Mutuelles de Loire-Atlantique début 1988 comme conseiller mutualiste, où il fut délégué du personnel. Parallèlement, à partir de 1991 il assuma un mandat de représentant CFDT à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Nantes dont il futélu vice-président à la fin des années 1990. Après deux ans en pré-retraite progressive, il accéda à la retraite en tout début 2002.
Très impliqué dans la vie associative de son quartier, il fut à deux reprises à partir de 1990 et pendant 14 ans le président du club de football de l’AS Beautour, quartier de Vertou. Il siégea aussi dans les instances du district départemental de football et fut à partir de 2006 président de l’association Le Lien qui rassemblait lesprésidents de clubs de football amateur. Il fut également candidat aux élections municipales à Vertou en 1989 sur la liste de gauche conduite par Jean-Claude Charrier.
Yves Bonin se maria le 6 août 1965 à Vertou avec Sylviane Moron, née le 14 mai 1946, coloriste dans un salon de coiffure. Elle cessa de travailler à la naissance du premier enfant, Valérie née en 1967. Catherine et Philippe naquirent ensuite en 1969 et 1972. Le couple eut 7 petits-enfants. Yves Bonin décéda brutalement chez lui le 13 octobre 2013 d’un accident cardio-vasculaire à l’âge de soixante et onze ans.Ses obsèques eurent lieu le 16 octobre en l’église de Beautour.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225374, notice BONIN Vonvon [BONIN Yves, Roger, Louis, Hélène dit] par Jacques Colas, Bernard Geay, version mise en ligne le 3 avril 2020, dernière modification le 3 avril 2020.

Par Jacques Colas, Bernard Geay

SOURCES : Arch. de la CFDT 44 conservées au Centre d’Histoire du Travail de Nantes. — Rencontre avec Sylviane Bonin le 2 mai 2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément