COMBE Jean, Joseph

Par Jean-Luc Marquer

Né le 20 décembre 1873 à Saint-Georges-de-Commiers (Isère), massacré par un soldat allemand le 12 juin 1944 à Saint-Georges-de-Commiers ; cultivateur ; victime civile

Jean, Joseph Combe était le fils de Prosper Léopold et de Marie, Rose Roux.
Il effectua son service militaire du 13 novembre 1894 au 3 octobre 1895.
Il fut employé au chemin de fer de Saint-Georges-de-Commiers (Isère) à La-Mure (Isère)
Il épousa Eugénie, Euphrosine Emery, le 18 avril 1900 à Saint-Georges-de-Commiers (Isère).
Il s’engagea dans le corps de sapeurs-pompiers volontaires.
Veuf, il épousa Louise, Adrienne Cocat 14 décembre 1912 à Vif (Isère). Le couple eut au moins un fils.
Il fut mobilisé le 16 août 1914 au 105ème Régiment Territorial d’Infanterie de Grenoble et fut démobilisé le 26 décembre 1918.
En 1944, les époux Combe étaient cultivateurs à Saint-Georges-de-Commiers.
Le 12 juin 1944, Jean Combe gardait les vaches au lieu-dit "Les Tillerets" pendant que sa femme ramassait les foins à proximité.
Vers 18 heures, un camion chargé de soldats allemands arriva par la route de Grenoble (Isère) à La-Mure (Isère) donnant la chasse à des jeunes gens, lesquels se proposaient probablement de prendre le maquis.
Les jeunes gens s’enfuirent dans les bois et furent poursuivis par les Allemands qui tiraient des coups de feu.
Jean Combe fut abattu presque à bout portant par un sous-officier allemand surexcité qui ne pouvait l’avoir confondu avec un un jeune homme.
Louise Combe se précipita mais Jean Combe mourut en quelques instants, la balle qui le toucha ayant provoqué une hémorragie massive.
Elle resta à côté du corps de son mari jusqu’à ce que son fils et un voisin arrivent.
Pendant ce temps, un soldat allemand qui parlait français vint lui présenter quelques excuses.
Le corps de Jean Combe fut emporté à Saint-Georges-de-Commiers où les constatations légales furent faites par le Docteur Maréchal.
Louis Combe fut enterré le 14 juin 1944 au cimetière communal.
Son nom figure sur le monument aux morts de Saint-Georges-de-Commiers et sur une stèle à la mémoire des victimes des nazis, avenue de la Résistance à Saint-Georges-de-Commiers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225382, notice COMBE Jean, Joseph par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 avril 2020, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 600 — Arch. dép. Isère, RMM, 11NUM/1R1255_04, p. 58 — Mémorial GenWeb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément