ROLLAND Hippolyte, Louis

Par Louis Botella ; François Prigent

Né le 21 décembre 1855 à Lambézellec (Finistère) ; mort le 21 juin 1923 à Saint-Pierre-Quilbignon (Finistère) ; commis principal de la marine nationale ; maire SFIO de Saint-Pierre-Quilbignon (1912-1919) ; président de la société mutuelle des travailleurs des Quatre Moulins ; militant mutualiste, laïque et socialiste.

Ses parents, Antoine Rolland, charpentier dans la marine à Brest, et Louise Nicol, ménagère, vivaient à Lambézellec. Fonctionnaire de la marine, Hippolyte Rolland effectua toute sa carrière à l’Arsenal de Brest en tant que commis principal.
Après avoir obtenu 4 élus dès le 1er tour, la liste SFIO-républicains de gauche, conduite par Hippolyte Rolland (57 ans), commis principal de la marine nationale en retraite, fut élue toute entière le 12 mai 1912.
Epaulé par des figures plus jeunes de la SFIO, Jean Jullien, Louis Le Quinquis ou Louis Colas, notamment, Hippolyte Rolland devint le premier maire socialiste de la commune (12 habitants en 1912), dans une région brestoise où la SFIO comptait 3 municipalités (Brest, Lambézellec, Saint-Pierre-Quilbignon). Dirigée par Jean Eude, la section SFIO de Saint-Pierre-Quilbignon était principalement composée des milieux ouvriers travaillant à Brest et des filières militantes laïques (très actives depuis le début du 20e siècle), ce qui permit au socialisme d’incarner une gauche sociale et républicaine, face à un bloc conservateur clérical et agricole.
Président de la Société mutuelle des travailleurs des 4 Moulins, Hippolyte Rolland, militant mutualiste et coopérateur, impulsa aussi la société des écoles laïques, un réseau militant très important à l’échelle locale (cf. les notices de Jean Jullien, Louis Le Quinquis ou Joseph Cévaër) qui agit, à l’origine pour l’accès gratuit aux fournitures scolaires et à l’ouverture d’une cantine scolaire .
Battu aux municipales de 1919 par le Dr Emile Kerrien, Hippolyte Rolland se replia dans son quartier de Rouisan, où il décéda le 21 juin 1923.
En 1994, la municipalité de Pierre Maille honora la mémoire de ce pionnier du socialisme laïque dans la région brestoise en inaugurant un jardin Hippolyte Rolland à Brest (Saint-Pierre-Quilbignon, comme Lambézellec étant rattachés à Brest depuis avril 1945).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225438, notice ROLLAND Hippolyte, Louis par Louis Botella ; François Prigent, version mise en ligne le 5 avril 2020, dernière modification le 26 juin 2020.

Par Louis Botella ; François Prigent

SOURCE : Le Cri du Peuple, organe hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO du Finistère, 4 mai 1912 (Arch. Dép. Finistère). -La Dépêche de Brest.- Etat-civil Lambézellec et Saint-Pierre-Quilbignon.- Arch. mun. de Saint-Pierre-Quilbignon.-François Prigent, Les réseaux socialistes en Bretagne des années 1930 aux années 1980, thèse, Université Rennes 2, 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément