LECŒUVRE Raymond, Gaëtan, alias Jean

Par Jean-Yves Bonnard

Né le 2 janvier 1926 à Goincourt (Oise), mort en action ou exécuté sommairement le 27 août 1944 à Cauvigny ; ajusteur ; résistant FTP- FFI.

Raymond Lecoeuvre, alias Jean (matricule 159), 18 ans, travaillait comme ajusteur à Cauvigny. Résistant, il était membre du Front National Jeune, noté « très bon soldat ». il fut passé par les armes le 27 août 1944 à Château-Rouge lors de l’attaque du maquis de Cauvigny
Le 23 août 1944, les maquisards avaient attaqué un véhicule occupé par des SS, embuscade qui fit deux tués et un prisonnier emmené au hameau de Château-rouge dans la commune de Cauvigny. Le 26 août, un pilote de chasse allemand fait prisonnier emmené dans le hameau fut abattu dans une tentative de fuite. Le lendemain, dimanche 27 août, un détachement allemand de la Waffen-SS attaqua le maquis faisant huit tués ou mutilés. En représailles, l’officier SS fit rassembler la population et fusiller douze hommes le long du mur de la ferme Leroy-Omer.

Le 11 septembre 1944, l’inhumation définitive des 20 corps eut lieu au cimetière de Cauvigny où repose Raymond Lecoeuvre.
Il a été homologué interné résistant DIR et FFI.

Son nom figure sur le monument et la plaque commémorative de Cauvigny où une impasse porte son nom.

CAUVIGNY (Oise), Hameau du Château Rouge, 27 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225498, notice LECŒUVRE Raymond, Gaëtan, alias Jean par Jean-Yves Bonnard, version mise en ligne le 9 avril 2020, dernière modification le 7 février 2022.

Par Jean-Yves Bonnard

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21P 588968. — SHD Vincennes, GR 16 P 350154.— Jean-Pierre Besse, Jean-Yves Bonnard, Rafles et massacres de l’été 44 dans l’Oise, CRDP Académie d’Amiens, CDDP Oise, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément