LORIAUX Raymond, Emmanuel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 16 mai 1906 à Émagny (Doubs), exécuté sommairement le 1er septembre 1944 à Raze (Haute-Saône) ; gendarme ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Raymond Loriaux était le fils de Jean, employé au moulin d’Émagny et de Marie Dubois, sans profession. Il était marié avec Marie Louise Charbonnet.
Raymond Loriaux entra dans la Gendarmerie et fut affecté à la brigade de Vesoul (Haute-Saône).
Étant porteur d’un pistolet il fut arrêté par les Allemands et fusillé le 1er septembre 1944 à Raze (Haute-Saône).
L’acte de décès fut dressé le 20 septembre sur la déclaration de Georges Mouillon, cultivateur, âgé de 53 ans.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur et "Déporté et interné résistant" (DIR), [dossier SHD Vincennes GR 16 P 376960].
Son nom figure sur le Mémorial des Gendarmes du Doubs, à Besançon (Doubs), sur le monument aux morts et le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225556, notice LORIAUX Raymond, Emmanuel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 7 avril 2020, dernière modification le 9 mai 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Facebook Gendarmerie de la Haute-Saône [Devoir de mémoire]— Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément