STOPIN Marcel

Par Jean-Yves Bonnard

Né le 27 décembre 1913 à Cauvigny (Oise), exécuté sommairement le 27 août 1944 au Château-Rouge, commune de Cauvigny ; fermier ; résistant FTP-FFI.

Fils de Louis Stopin (né à Ponchon en 1870), Marcel Stopin exerçait la profession de fermier à Château-Rouge, sur la rue Principale. On le note chef de la Résistance dans le hameau.
Le matin du 27 août 1944, à 6h45, il était en discussion dans la cour de sa ferme avec le lieutenant Roland du maquis de Cauvigny et le lieutenant Dambrevalle en tournée d’inspection lorsque des véhicules allemands investirent le hameau. Si les deux officiers
parvinrent à gagner les bois, Marcel Stopin fut arrêté.
Il fut exécuté le long du mur extérieur de sa ferme par les Allemands. Il est l’une des vingt victimes du massacre de Cauvigny.

Reconnu Mort pour la France, il a été homologué soldat FFI.
Son corps repose dans le cimetière communal de Cauvigny et son nom a été attribué à une rue de Château-Rouge.
Son nom figure également sur le monument commémoratif et la plaque commémorative de Château-Rouge.


Cauvigny (Oise), Hameau du Château Rouge, 27 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225559, notice STOPIN Marcel par Jean-Yves Bonnard, version mise en ligne le 7 avril 2020, dernière modification le 7 février 2022.

Par Jean-Yves Bonnard

SOURCES : Arch Dép. Oise, 6Mp156. — AVCC, Caen, 21P 161241 . — Jean-Pierre Besse, Jean-Yves Bonnard, Rafles et massacres de l’été 44 dans l’Oise, CRDP Académie d’Amiens, CDDP Oise, 2012.— www.resistance60.fr . — SHD Vincennes, GR 16 P 557594 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément