BORDES François

Par Dominique Tantin

Abattu le 7 juin 1944 à Tulle (Corrèze) ; garde des communications ; homologué résistant ?

Dans l’attente d’un éventuel dossier à ce nom au SHD de Caen et de Vincennes, on peut seulement indiquer que François Bordes fut l’un des dix-huit gardes des communications abattus par des soldats allemands du 95e régiment de sécurité à la gare de Tulle le 7 juin 1944.
Son nom est inscrit sur la stèle commémorative érigée devant la gare SNCF de Tulle.
Il pourrait s’agir de François Bordes, né le 30 septembre 1904 à Chaumeil (Corrèze), dont le dossier au Service historique de la Défense de Vincennes porte la cote GR 16 P 73690.


Voir Tulle (Corrèze), massacre des gardes des communications (7 juin 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225665, notice BORDES François par Dominique Tantin, version mise en ligne le 9 avril 2020, dernière modification le 11 janvier 2021.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Guy Penaud, La Das Reich, 2e SS Panzer Division, Périgueux, Éd. La Lauze, 2005, p. 183-184. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément