JOHNSTON Claude [pseudonyme dans la résistance : Waterloo]

Par Henri-Ferréol Billy

Né le 24 mars 1920 à Colline-Beaumont (Pas-de-Calais), tué au combat le 21 août 1944 à Montluçon (Allier) ; membre des forces françaises de l’intérieur (FFI)

Fils de Laurent Johnston et de Marie Bernard, Claude Johnston était probablement domicilié à Montmarault (Allier).

Il a appartenu au Groupement Millet, relevant du camp de Chazemais (Allier) et des Mouvements unis de la Résistance (MUR).

Il combattit dans les rangs des FFI ayant participé à l’opération menée contre les troupes allemandes retranchées dans la caserne Richemont de Montluçon (Allier). Il a été tué le 21 août 1944 à Montluçon (Allier).

Il a été homologué FFI et a été déclaré « mort pour la France ».

Il a été inhumé au carré des fusillés de Prémilhat (Allier). Son nom apparaît sur le mémorial de Montluçon (Allier) et le monument aux morts de Montmarault (Allier).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225675, notice JOHNSTON Claude [pseudonyme dans la résistance : Waterloo] par Henri-Ferréol Billy, version mise en ligne le 9 avril 2020, dernière modification le 9 juin 2021.

Par Henri-Ferréol Billy

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 310813. Dossier Claude Johnston (nc). — AVCC : AC 21 P 57558. Dossier Claude Johnston (nc). — Mémorial GenWeb. — [SHD Vincennes, GR 19 P 3/7 : état des morts ayant appartenu au groupement Millet, camp de Chazemais.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément