HANART Henri.

Par Jean Neuville

Ouvrier mineur, délégué du Syndicat des mineurs de Bascoup (commune de Morlanwelz, pr. Hainaut, arr. La Louvière) à la Commission d’enquête sur la durée du travail de 1907.

Ouvrier mineur aux charbonnages de Bascoup, Henri Hanart témoigne le 5 août 1907, au nom du Syndicat des mineurs de Bascoup, devant la Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille, lors de la séance du groupe de La Louvière, section de Mons. Il témoigne du débat qui a eu lieu au sein du Conseil de conciliation et d’arbitrage en 1901. Un patron, M. Guinotte, s’est dit prêt à donner la journée des huit heures « si on l’établissait d’autre part ; il craignait, disait-il, d’être boycotté par les autre patrons ». Il fait remarquer que sous le régime des 9 heures et demie, « l’ouvrier à veine ne produisait pas autant, en 1888, qu’actuellement ».

Le témoignage d’Henri Hanart est confirmé par les autres délégués du syndicat de Bascoup, François Delcuve, Omer Staquet, Jules Housseau, Augustin Kaisin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225714, notice HANART Henri. par Jean Neuville, version mise en ligne le 10 avril 2020, dernière modification le 10 avril 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille. Enquête orale. Déposition des témoins. Section de Mons, groupe de La Louvière, Bruxelles, 1907, p. 154.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément