HARMEGNIES Ulysse.

Par Jean Neuville

Âgé de 24 ans en 1907. Ouvrier mineur, délégué du Syndicat des mineurs de Dour (pr. Hainaut, arr. Mons) à la Commission d’enquête sur la durée du travail de 1907.

Ulysse Harmegnies est ouvrier à veine au puits Frédéric depuis quatre ans lorsqu’il dépose le 3 août 1907, au nom du Syndicat des mineurs de Dour, devant la Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille, lors de la séance du groupe de Dour, section de Mons. Il confirme la déposition d’Alfred Danhier.

Ulysse Harmegnies dénonce les manquements dans les conditions de travail, notamment la pression exercée par le porion qui « a refusé de compter ma journée, sous prétexte que, comme tous les autres, je n’avais qu’à travailler sans bois, qu’on boiserait la nuit. Il m’a diminué d’un franc, puis il m’a dit qu’il me le remettrait si je travaillais la nuit, ce que j’ai fait ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225728, notice HARMEGNIES Ulysse. par Jean Neuville, version mise en ligne le 10 avril 2020, dernière modification le 10 avril 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille. Enquête orale. Déposition des témoins. Section de Mons, groupe de Dour, Bruxelles, 1907, p. 76.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément