MALENGRON Henri.

Par Jean Neuville

Âgé de 27 ans en 1907. Ouvrier mineur, délégué du Syndicat des mineurs de Pâturages (aujourd’hui commune de Colfontaine, pr. Hainaut, arr. Mons) à la Commission d’enquête sur la durée du travail de 1907.

Après avoir été occupé dans les charbonnages du Rieu du Cœur et au Fief de Lambrechies, Henri Malengron travaille au siège Saint-Louis du charbonnage des Produits depuis dix jours lorsqu’il dépose le 29 juillet 1907 au nom du Syndicat des mineurs de Pâturages, devant la Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille, dans le groupe de Pâturages, section de Mons. Il dénonce la rigueur des amendes : « … par exemple, on n’admet aucune excuse en cas de retard dans l’avancement en veine à faire journellement. On est puni d’une amende pour 1 ou 2 centimètres de moins, soit 1m98 ou 1m99 au lieu de 2 mètres. […] C’est le plus terrible des charbonnages à cet égard ! ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225746, notice MALENGRON Henri. par Jean Neuville, version mise en ligne le 10 avril 2020, dernière modification le 10 avril 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille. Enquête orale. Déposition des témoins. Section de Mons, groupe de Pâturages, Bruxelles, 1907, p. 54.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable