MATHYS Henri.

Par Jean Neuville

Âgé de 37 ans en 1907. Ouvrier mineur, délégué du Syndicat des ouvriers mineurs de Châtelet (pr. Hainaut, arr. Charleroi) à la Commission d’enquête sur la durée du travail en 1907.

Henri Mathys qui travaille dans la mine depuis l’âge de douze ans, est domicilié à Châtelet. Il est ouvrier à veine au siège n° 1 du charbonnage du Boubier depuis huit ans, lorsqu’il dépose le 22 juillet 1907, au nom du Syndicat des ouvriers mineurs de Châtelet, devant la Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille, lors de la séance du groupe de Charleroi, section de Charleroi. Il demande la journée de huit heures de travail, descente et remontée comprises pour toutes les catégories d’ouvriers des charbonnages.

Henri Mathys donne des informations sur sa journée de travail qui n’est prolongée qu’en cas d’accident ou d’éboulement. Il estime que ce changement n’engendra ni de baisse de production ni de baisse salariale « parce que l’ouvrier pourra fournir le même effet utile avec huit heures de travail qu’avec dix heures ». Il précise que à la suite de la grève de 1889 qui a permis d’obtenir la réduction d’une heure de travail par jour, « le salaire a varié depuis lors suivant la marche des affaires ».
Henri Mathys déclare chômer parfois le lundi, « ainsi qu’un certain nombre de mes compagnons, pour ne pas être occupé au trait en remplacement des hiercheurs absents ». Les amendes sont rares et il est payé à la journée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225841, notice MATHYS Henri. par Jean Neuville, version mise en ligne le 11 avril 2020, dernière modification le 11 avril 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille. Enquête orale. Déposition des témoins. Section de Charleroi, groupe de Charleroi, Bruxelles, 1907, p. 16-17.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable