GABARRA Paul, Félix, Louis, alias Gauthier

Par Claude Pennetier

Né le 21 janvier 1904 à Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques), mort en action le 17 décembre 1943 à Lévignac-de-Guyenne (Lot-et-Garonne) ; résistant Combat.

Fils de Henri Gabarra et de Marie, Bazilla Gauthe, Paul Gabarra se maria le 17 août 1927 à Saint-Emilion (Gironde), avec Solange Boulin.Le couple eut deux fille nées à Marmande en 1931 et 1934. Mécanicien électricien, il habitait 25 rue Lagaüzère à Marmande. Qualifié de militant "vrai chrétien, attaché à toutes les réformes sociales" (Le Républicain du marmandais du 6 janvier 1945), il fut réformé pour la vue et affecté spécial à une usine d’armement, puis dans un garage marmandais.

Résistant, il participa à France-d’Abord où il assura la direction d’un groupe ouvrier, puis à Combat, il fut de tous les parachutages et organisa les caches d’armes. Adjoint au chef d’arrondissement, il multipliait les formes d’action : instruction au maniement d’armes, prise en main des réfractaires, faux-papiers, mise hors service des véhicules allemands. Il devint chef d’arrondissement. à la mi-1943.
Paul Gabarra fut tué par les troupes allemandes le 17 décembre 1943 à la ferme Ragotte de Lévignac-de-Guyenne, lors de la récupération d’un parachutage, avec Georges Darthial et Michel Escoubet.
L’exhumation de son corps et de ceux de Georges Darthial et René Maury (de Saint-Jean-de Duras) au cimetière de Lévignac eut lieu le 28 octobre 1944, suivi des obsèques au cimetière Granon de Marmande en présence de 3000 personnes. La même cérémonie concernait également Alfred Cambon.

Reconnu Mort pour la France en date du 16 avril 1945, il a été homologué interné résistant (DIR), FFC (réseau Hilaire-Buckmaster) et FFI .
Son nom figure sur le Monument aux morts de Marmande, sur une stèle au lieu dit Ragotte, à Lévignac-de-Guyenne. Une avenue de Marmande porte son nom.

Ses deux filles furent adoptées par la Nation le 2 mars 1945.

Bien qu’il soit dit constamment "mécanicien", sa déclaration de succession signale "un fonds de commerce de marchand ambulant avec balle (mercerie et bonnerie) immatriculation au registre de commerce de Marmande" déclaré en août 1942. On peut penser que cette activité ambulante légitimait ses déplacements de résistant dans la région.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225950, notice GABARRA Paul, Félix, Louis, alias Gauthier par Claude Pennetier, version mise en ligne le 13 avril 2020, dernière modification le 7 décembre 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Danielle Fournie, Dictionnaire des "Morts pour la France", Marmande, 1870-2013, tome 1, 2015, Agen, l’Atelier des archives, p. 267. — SHD, Vincennes, GR 16 P 237305 (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 610 146 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément