Chilleurs-aux-Bois (Loiret) le 13-14-16 août 1944

Par Michel Gorand

Pendant l’été 1944, la forêt d’Orléans abritait plusieurs groupes de résistants. Un groupe de résistants, comprenant de nombreux jeunes qui voulaient échapper au Service du travail obligatoire (STO), était installé à Chilleurs-aux-Bois (Loiret) ; il était commandé par le « Capitaine Raymond » (Roger Giry) et le « Lieutenant Louis » (abbé Georges Thomas). Le 12 août 1944 un groupe de résistants de Chilleurs-aux-Bois fut chargé de tendre une embuscade à une voiture allemande qui devait emprunter une route traversant la forêt ; dans l’après-midi la voiture se présenta, suivie de bus chargés de soldats allemands : les résistants tirèrent sur le convoi et, très vite, se dispersèrent dans la forêt qu’ils connaissaient bien, après avoir tué une quarantaine de soldats allemands. Le lendemain, 13 août, très tôt le matin, une colonne allemande de quelques 300 soldats attaqua le maquis de Chilleurs-aux-Bois : les maquisards surpris, ripostèrent puis, à cause de la supériorité numérique des assaillants, décidèrent de fuir en forêt mais neuf d’entre eux furent faits prisonniers ; six furent fusillés le jour même dans la clairière des châtaigniers, lieu où fut érigée une stèle dédiée au « Groupe de résistance Giry-Thomas » (une « rue du 13 août 1944 » existe à Chilleurs-aux-Bois) ; les 3 autres furent fusillés le lendemain en forêt ; le Capitaine Raymond et le Lieutenant Louis seront fusillés ce même 14 août au carrefour d’Orléans à Ouzouer-sur-Loire (Loiret). La répression allemande se poursuivit le 16 août où deux anglais, du 1er SAS, William Packman et John Ion furent exécutés dans les fossés du château de Chamerolles à Chilleurs-aux-Bois. D’autre part, c’est également dans cette commune que fut tué en janvier 1944 l’américain William R. Powell rentrant d’une mission sur l’Allemagne : ces trois noms figurent sur la stèle érigée dans la clairière des Châtaigniers.

Les fusillés du 13 août 1944 :

BERTHEAU Raoul, Paul
CORBERY Marcel, Henri, René
HERSANT Germain, André
MAROIS Louis, Auguste
MASSON Robert, Raymond, Alfred
POISSON Paul, René

Les fusillés du 14 août 1944 :

FERRARI Paul, Auguste
GIRY Roger, Léopold. (« Capitaine Raymond » dans la résistance)
LEFÉBURE Jacques
SELLIER Kléber, Émile
THOMAS Georges, Pierre. (« Lieutenant Louis » dans la résistance)

Les Fusillés du 16 août 1944 :

PACKMAN William
ION John

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225975, notice Chilleurs-aux-Bois (Loiret) le 13-14-16 août 1944 par Michel Gorand, version mise en ligne le 13 avril 2020, dernière modification le 21 novembre 2020.

Par Michel Gorand

SOURCES : La République du Centre, 12 août 2019, article Sébastien Ortiz, Bernard Valéry ; « Les fusillés de Chilleurs aux Bois », Loiret 39-45, en ligne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément