DEFOSSE Claude [dit DELFOSSE ; LAFOSSE ; FALOSSE ; CLAUDIUS] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 16 octobre 1864 à Arleuf (Nièvre) ; mort le 19 janvier 1917 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ; cocher ; marchand ambulant ; journalier ; anarchiste de Saint Denis et Londres.

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

Son acte de naissance indiquait le 16 octobre, alors que son registre matricule et son acte de décès portaient le 16 décembre, comme étant son jour de naissance.
En 1884, Claude Defosse fut dispensé du service militaire, ayant un frère à l’armée.
Le 13 avril 1886, il demeurait 163 avenue de Clichy à Paris ; le 24 août 1887, 82 rue des Batignolles ; le 31 mars 1888 à Versailles et le 9 avril 1891, 46 rue Heurtault à Aubervilliers.
Au début des années 1890 Claude Defosse dit Delfosse ou Lafosse, membre du groupe de Saint Denis, s’était réfugié à Londres en 1891.
C’est lui qui avait donné ses papiers à Désiré Pauwels quand ce dernier était rentré à Paris le 14 juin 1891. Pauwels se cachait sous ce faux nom, avec un livret d’ouvrier que Defosse lui avait remis à Londres. Il aurait obtenu l’acte de naissance par une autre personne, dont il ne voulut pas donner le nom.
Claude Defosse figurait sur l’état récapitulatif des anarchistes au 26 décembre 1893, il résidait à Aubervilliers rue Heurtault ou chez Segard 30 route d’Aubervilliers à Saint Denis. Il était considéré comme militant.
Son nom et sa photo se trouvaient en septembre 1894 sur « l’Album photographique des individus qui doivent être l’objet d’une surveillance spéciale aux frontières ».
Le 1er janvier 1894, lors de la rafle suivant l’attentat de Vaillant à la Chambre des députés, il fut arrêté lors d’une perquisition chez Segard chez qui il se trouvait. Il fut libéré le 25 janvier.
On le trouvait sur une liste des anarchistes de Saint-Denis établie le 28 mars 1894, sous le nom de Falosse Eugène, 48 boulevard de Chateaudun.
En juin 1894, il se réfugiait à Londres chez Alteran, 18 Little Goodge Street. Fitzroy.
Le 24 août 1894, il habitait 9 Bennett Street, Fitzroy Square à Londres.
En octobre 1894, il demeurait 18 Little Goodge Street à Londres. Il était l’ami des compagnons Charles Pieri et Clovis Sicard.
Au début des années 1900 il figurait sur l’état vert n°3 des anarchistes disparus et/ou nomades.
Le 13 mars 1906, il était toujours 9 Bennett Street, Fitzroy Square à Londres.
Début 1911 il résidait rue de la Chapelle à Paris.
A son décès, il était célibataire et demeurait 91 rue du Landy à Saint-Denis.
Son dossier à la Préfecture de police portait le n° 6.089.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226052, notice DEFOSSE Claude [dit DELFOSSE ; LAFOSSE ; FALOSSE ; CLAUDIUS] [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 14 avril 2020, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Dominique Petit

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York
Fiche photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

SOURCES :
Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914. Echanges, représentations, transferts par Constance Bantman, le 24 mars 2007 — Archives nationales BB18/6461, F7/12508 — Archives de la Préfecture de police Ba 1500, 1509, 211W2 — Archives départementales de la Nièvre. Etat civil et registre matricule bureau de Nevers, classe 1884, n°1819 — Archives départementales de Seine-Saint-Denis Etat civil — Les anarchistes contre la république de Vivien Bouhey. Annexe 56 : les anarchistes de la Seine — Notice Claude Defosse du Dictionnaire des militants anarchistes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément