HAZARD Alfred, Émile, François

Par Jean-Jacques Doré

Né à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 15 septembre 1906, mort le 21 avril 1983 à Saint-Sébastien-de-Morseng (Eure) ; cheminot ; syndicaliste de la CGT.

Fils d’un couple de journaliers, Alfred Hazard, après l’exclusion des militants communistes, fut élu trésorier adjoint du syndicat CGT des Cheminots de Sotteville-lès-Rouen en février 1940. À ses côtés figuraient Paul Goujon (secrétaire), Camille Moreau (secrétaire adjoint), Émile Pairaudeau (secrétaire administratif), Jacques Normand (adjoint), Marcel Huguerre (trésorier) et Roger Lucé (archiviste). L’organisation ne comptait plus que 120 fidèles on était loin des 2 000 adhérents des années 1930 ! Réélu jusqu’en 1942, Roger Demai lui succéda l’année suivante.

Alfred Hazard s’était marié à Rouen le 16 mars 1929 avec Germaine Roulland.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226080, notice HAZARD Alfred, Émile, François par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 19 novembre 2021, dernière modification le 19 novembre 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 29 mars 1940 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella. — Arch. Dép. Seine-Maritime État civil — Arch. du syndicat CGT des Cheminots de Sotteville. — Direction des affaires sociales de la préfecture, dossiers non versés aux archives.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément