DEVENS Jules, Martin

Né le 11 novembre 1893 à La Motte-en-Bauges (Savoie), mort le 16 mars 1975 à Oyonnax (Ain) ; militant communiste de l’Ain.

Industriel, Jules Devens dirigea une petite fabrique de lampes de chevet à Oyonnax, fief communiste de René Nicod*. Militant du PCF, Devens se présenta aux élections municipales du 5 mai 1935 sur la liste communiste de Nicod et fut élu au premier tour, ainsi que toute la liste. À partir du 9 juillet 1944, Devens reprit sa place au conseil municipal. Mais aux élections municipales du 18 mai 1945, Nicod - qui fut entre-temps exclu du PCF pour son attitude en 1939 - se présenta sous l’étiquette SFIO, ce qui entraîna la défaite de tous les candidats communistes sauf un. Par la suite, Devens ne se présenta plus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22609, notice DEVENS Jules, Martin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 12 novembre 2008.

SOURCES : L’Éclaireur de l’Ain, 12 mai 1935. — Arch. Com. et état civil d’Oyonnax.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément